Index du forum »»  L'installation »» Achat de parts d'une pharmacie: des expériences? structure à choisir?

Achat de parts d'une pharmacie: des expériences? structure à choisir?#5356

8Contributeur(s)
somikocaiuscrocusloulou77poussin_arvernecosmoIIIbSANDYoneWhoopsbrunojr
4 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64bultus
somiko somikoicon_post
Bonjour,
Je suis une assistante de 32 ans et j'aspire à m'installer. J'avais initialement un projet d'association avec une collègue de la fac mais, nous avons étudié des affaires, et cela m'a fait apparaitre qu'on avait probablement des critères et des aspirations différentes. Je ne crois pas que ce projet puisse désormais ce faire...
Je travaille en tant qu'assistante depuis 4 ans, dans une pharmacie de bourg. Aujourd'hui, la titulaire, pour se libérer du temps et des responsabilités souhaite s'associer en revendant des parts. Elle est installée depuis 5 ans.
Elle me l'a proposé et voyant mon autre projet s'éloigner, je m'y intéresse. Avantage: je connais déjà l'affaire!
Sachant que si ce n'est pas moi, elle mettra en vente par une agence et si qqun achète, je serai licenciée.

Quelques éléments sur l'affaire:
- CA de 1M€
- potentiel (population en croissance, pas de concurrence directe, pas d'installation possible)
- vente autour de 90%, j'ai un apport jusqu'à 90k€
- c'est une EURL

Au début, il était question de faire du 50/50 mais une rapide étude indique que ce n'est pas possible: pas assez de résultat pour financer le remboursement du prêt. Du coup, on partirait sur un pourcentage de 25% ou 33%, il faut voir ce qui est possible.
L'idée est par contre d'avoir un partage des responsabilités, des heures et des gardes à 50/50. Et aussi un salaire égale. Seuls les dividendes éventuels seraient redistribués au pro rata.

Donc, je m'interroge sur plusieurs choses:
- quelles sont les structures possibles? Laquelle privilégier? Le fait que ce soit intialement une EURL, donc à changer car unipersonnel, impose t'elle un choix?
- quelqu'un a t'il une expérience de rachat minoritaire des parts, idéalement dans un cas similaire?
- peux on prévoir dès le début les conditions pour atteindre les 50%?
- comment contingenter les finances de la structure: intérêt d'emprunts, impots?
- cotisations sociales exploitants: même si on est pas à 50/50, ce sera le même montant pour les 2 associées?
(la titulaire n'a pas fini de payer. Elle rembourse encore à la banque)
- je n'aurai pas à passer par agence. Quels sont les frais incompressibles? le droits d'enregistrement portent sur le montant de mon acquisition? pas sur le total de la pharmacie?

Pour l'instant, je suis un peu dans le flou.
:paf
Autant dans le cadre du rachat d'une pharmacie, en association 50/50, je voyais bien comment les choses marchaient, autant là, j'ai un peu de mal à voir comment tout ça peut s'organiser. Donc tous avis, expériences, littératures sur le sujet sont les bienvenues!!!!!

Merci d'avance pour vos conseils! N'hésitez pas à me poser des questions si vous pensez que j'ai oublié certains éléments en posant le problème.

caiuscrocus caiuscrocusicon_post
bonjour,
attention ce cas est super dangereux et peux virer au cauchemard si tu n'es pas bordé par un pacte d'associé en béton. Seul un avocat spécialiste saura rédiger ce document et te guider dans tes choix.
Il faut tout prévoir de l'entrée dans la Sté, au rachat des parts restantes, à la rémunération du travail et du capital de chacun et aussi les solutions de sortie ...
Je le redis : attention
loulou77 loulou77icon_post
vente à 90% pharmacie de 1 meuros, c'est n'importe quoi, excuses moi de te dire ce que j en pense, déjà qu'à 2 ou 2.5 meuros c'est trop cher pour ce que c'est, alors là ...... et en plus avec ce qui nous attend en 2008 ........
il te faut 50%, partage du travail, elle vend à 80% maxi, et puis c'est tout, sinon, c'est malsain comme situation.
je resume, soit adjointe, 35h, ou bien la moitié du gateau.
poussin_arverne poussin_arverneicon_post
Bonjour Somiko et bon courage pour ton projet d'installation.

Je suis globalement d'accord avec la réponse sèche de Loulou. Je vais essayer de l'argumenter un peu plus.

Alors voilà :

Citation : somiko 
Sachant que si ce n'est pas moi, elle mettra en vente par une agence et si qqun achète, je serai licenciée.

Essaye de te renseigner sur les conditions d'un licenciement après rachat. Tu trouveras des fils intéressants sur ce forum.

Il n'est pas si facile de licencier. Et si l'affaire tourne normalement, un licenciement requalifié d'abbusif par le conseil des Prud'Hommes peut lui coûter très cher (et donc te rapporter gros ...).

1ère alerte : elle te prend pour un veau. Danger.

Citation : somiko
Quelques éléments sur l'affaire:
- CA de 1M€
- potentiel (population en croissance, pas de concurrence directe, pas d'installation possible)
- vente autour de 90%, j'ai un apport jusqu'à 90k€

Soit c'est à Ramatuelle, soit cette proposition est délirante. S'il s'agit d'une région moyenne, avec une population classique, ça vaut dans les 75 à 80 %. Si c'est dans un secteur décôté (région parisienne, Nord, Centre France, ...) ça vaut dans les 60-75 %. Si c'est Ramatuelle ou Avoriaz (ce qui m'étonnerait car je connais la pharmacie d'Avoriaz : elle fait plus de chiffre que ça !), alors ça peut valoir plus de 85 %.

2ème alerte : ne te prend-elle pas pour une ânesse ? Danger ...

Citation : somiko
Au début, il était question de faire du 50/50 mais une rapide étude indique que ce n'est pas possible: pas assez de résultat pour financer le remboursement du prêt. Du coup, on partirait sur un pourcentage de 25% ou 33%, il faut voir ce qui est possible.

1. Si ça ne passe pas en finançant 50% des parts pour une pharmacie de 1Meuro, c'est qu'il y a un gros souci (rentabilité ? personnel ? charges ? PV ? régime fiscal ? .... ?). Solutionner ce problème en diminuant ton nombre de part est une très mauvaise opération pour toi. Tu te mettrais dans une situation très fragile (voire précaire).

De plus, 25 à 33 % des parts d'une pharmacie de ce CA ne peut constituer un bon investissement.

Citation : somiko
L'idée est par contre d'avoir un partage des responsabilités, des heures et des gardes à 50/50. Et aussi un salaire égale. Seuls les dividendes éventuels seraient redistribués au pro rata.

Si je comprends bien : vous allez travailler chacune à part égale, recevoir un salaire identique, et tu vas avoir des revenus d'investissement (qui sont les principaux !) 2 à 3 fois inférieurs à ton associée. C'est bien la 1ère fois que j'entends une telle habération ! Je dirai que ça ressemble à de l'esclavage moderne.

3ème alerte : elle te prend pour un jambon, essaye de ne pas finir avec un cornichon entre 2 tranches de pain ...

Citation : somiko
Donc, je m'interroge sur plusieurs choses:
.........

Tente d'élucider les 3 points précédents, et le reste en découlera sûrement tout seul.

De loin, comme ça, on dirait que ta titulaire à besoin d'un peu d'argent frais (dans les 200 000 euros) soit qu'elle a du mal à payer ses impôts, soit qu'elle désire s'acheter une résidence secondaire, soit qu'elle envisage de gros travaux chez elle ... mais elle veut conserver qualité de vie + patrimoine + gros salaire + pouvoir décisionnel ... bref : le beurre et la crêmière, on connaît l'histoire, tu ne vas quand même pas lui payer ce luxe ?

Ce ne serait pas une grande vilaine ta patronne ?

Réfléchis bien, tiens nous au courant. J'espère t'avoir aidée, même si ça peut te paraitre décourageant, on n'achète pas une pharmacie comme une baguette de pain !
Poussin

"Pour se faire des ennemis, il n'est pas nécessaire de déclencher la guerre, il suffit de dire ce que l'on pense"
Martin Luther King
cosmoIIIb cosmoIIIbicon_post
Citation : loulou77 

vente à 90% pharmacie de 1 meuros, c'est n'importe quoi, excuses moi de te dire ce que j en pense, déjà qu'à 2 ou 2.5 meuros c'est trop cher pour ce que c'est, alors là ...... .
 


je sais pas ou vous habitez les gars, mais dans ma région (sud ouest) les pharmacies intéressantes et/ou avec potentiel se vendent encore autour de 100 % du CA, parfois en moins d'une semaine, et parfois même avant que les transactionnaires n'aient eu le temps de mettre la main dessus...
D'autre part je connais aussi des gens qui font largement plus de 10% de progression/an.
Donc ce genre de déclaration péremptoire sur le prix de vente ne fait pas beaucoup avancer le shmilblick...
SANDYone SANDYoneicon_post
Bonjour !

Poussin ! Poussin! Ne fait pas de fixation sur le golfe de Saint-Tropez ! i Juillet à Saint-Tropez ; février à Courchevel ! Ou passes tu tes vacances ??? 8-)

Bon plus sérieusement , si les pharmacies du Var cotier se vendaient à 100% de leur CA ; cela se saurait ! Ou alors tut crois toujours au père Noel !
l :-kiss)
Les vendeurs réclament 120 à 150 %; les ventes réelles se font entre 105 à 130 % . Il y a une certaine marge de négociation , mais pas toujours !
Essayez d'acheter à Montpellier ! ou meme dans la périphérie de Lyon !
Les pharmacies c'est comme les diamants , plus elles sont grosses ; plus elles sont chères au carrat ! C'est vrai et objectif , une pharmacie de supermarché à 3ME se vendra mieux et plus vite , que celle de 1 ME !
Je te rejoins totalement quand tu dis que c'est un des rares commerce ou l'on vous vends plus cher une boutique mal gérée ; mal agencée ; en vous expliquant que vos sous , vos travaux et votre travail va augmenter le CA ! C'est le syndrome du puit de pétrole !

Pour Somiko, je dirais que ta titulaire , apres 5 ans d'exercice a besoin d'argent frais ; plus encore que de temps libre !
Interroge toi sur ses motivations réelles , parle en à l'expert comptable .
A moins de bonne perspective de croissance , 1 ME c'est trop juste pour deux ! Combien as tu d'apport ?
Plus que le licenciement , le risque c'est de te trouver coincée dans cette pharmacie et de louper une affaire plus interressante !
Avec 3 ans d'ancienneté , tu pourrais avoir , un licenciement économique , et 6 mois d'indemnité .
Cela se négocie , commence a y penser , !
33% sur 1 ME , je te le déconseillerais , à moins de prévoir un contrat d'associé ou tu passerais rapidement à 50 % !

Pour tout autre chose , enfin presque , que pensez vous d'acheter 30 % des parts d'une officine en SNC à un associé partant , une assistante achete 20 % , le premier associé reste à 50 % !
Donc ménage à trois , grosse officine de supermarché , avec une croissance à DEUX chiffres (Cf : travaux récents ! ) , le tout transformé en SEL .

Bon WE !
Sandy one !
somiko somikoicon_post
Bonjour à tous et merci pour vos premières réponses,

J'ai de nouveaux éléments financiers car j'ai vu le comptable hier après-midi. On ne peut pas dire que ces gens là soient les plus clairs dans leurs explications mais je vais vous dire ce que j'ai compris.

Mais commencons par les autres points:
- le prix
malheureusement, dans ma région, ille-et-vilaine et pas trop loin de Rennes, c'est les prix pratiqués et ils sont même plutôt supérieurs... Ca rend d'ailleurs difficille l'instalation des jeunes pharmaciens.
L'officine en question a été achetée, à ce pourcentage, il y a 5 ans et demi.

- le licenciement
La titulaire ne m'a pas "menacée" de licenciement. C'est juste que je vois bien, que si un associé entre dans l'affaire, mon poste ne tient plus: on ne vas pas travailler à 3 pharmaciens. Seul cas où je pense que je resterai: un associé qui apporte des fonds sans y travailler mais ce n'est pas ce que recherche la titulaire. Elle veut vraiment être moins contraintes pour garde/vacances/imprévus/etc.

- la titulaire
Je précise que c'est sa première installation. Elle n'a que quelques années de plus que moi.
Il y a encore des emprunts à rembourser. Pour 7 ans.
Selon le bilan, récent, pas de souci pour payer les impots, elle a même pu retirer un bon dividende cette année (alors qu'elle rembouse encore pas mal). Nulle doute qu'elle voit quand même son intérêt à monétiser dès aujourd'hui, 5 ans de travail.

- le pourcentage des parts.
Poussin, je retiens ton conseil, il faut que je vise 50%. Sinon, je l'aurai forcément mauvaise sur les revenus d'investissements.
En fait, je n'avais pas encore vu l'expert comptable et ce qui en ressort c'est que je pouvais acheter 25% sans emprunt personnel donc c'est envisageable d'acheter 50%.

- le dossier comptable:
Voici ce qui m'a été présenté par le comptable pour le rachat, le prévisionnel doit être modifié, il était trop optimiste pour moi, j'en veux un plus "réaliste". J'en parlerai une prochaine fois!

Ce qu'il m'a présenté est un rachat de 50% des parts sociales de la société.
Je pose une question, qui va peut être vous paraitre naive: mais cela implique bien, que je suis propriétaire de 50% du fonds de commerce?
Que dans 10 ans, quand on voudra revendre le fond et pas des parts, et que la société sera désendétté, je toucherai bien 50% de la revente?
Ce que je comprends: en achetant 50% des parts sociales, je suis propriétaire de 50% de la société qui possède le fond de commerce. Est ce bien ça? Désolé pour la question mais j'ai besoin de bien comprendre! 8-)
Je comprends aussi que, actuellement, j'achèterai aussi 50% du passif (les dettes)!!!

Je passe sur les détails (basé sur un prix 90% du CA, donc j'ai peut être encore une marge de négo, cf msg de poussin sur le 80%) mais il en ressort que je peux acheter 50% des parts pour 155k€.
L'expert comptable a fait valorisation de la société.(le rachat des parts est moins elevé car la société est endettée)
Avec les frais d'enregistrements+rédaction+TVA, ça fait dans les 167k€.
Maintenant, je dois donc financer cela, en prêt personnel, cad que je dois voir si le salaire que je vais me verser+les éventuels dividendes seront suffisant pour financer les 167k€. Il me faut emprunter ~80k€.
Ce que je comprends: je ne vais pas pouvoir déduire des intérêts sur le compte de la société et je vais m'endetter personnellement.

Dans ce cas de figure, je m'en tire pour assez "peu cher". Un avis?
Voilà, mon message est long et peut être un peu fouilli mais j'attend avec impatience vos avis!


Whoops Whoopsicon_post
Effectivement, je m'étais laissé dire que Rennes et ses environs étaient bien chers...

Ne te précipite pas non plus surtout. Quand tu dis que tu as un apport de 90 k€ qui serait juste pour racheter 50% des parts d'une officine d'1 M€, je me dis comme ceux qui m'ont précédé qu'il y a quand même peut-être un problème de rentabilité quelque part... de plus, c'est sûr qu'une officine de cette taille est bien limite pour deux titulaires.

Peut alors se poser la question : avec ton apport, ne te serait-il pas simplement possible de trouver une officine au moins de cette taille pour toi toute seule ? Ce qui serait sans doute nettement plus satisfaisant au niveau revenus générés, autonomie et potentiel à embrouilles (parce que l'association, comme te prévient caiuscrocus, il faut vraiment bien tout blinder). Je connais de (jeunes) titulaires en Bretagne qui ont réussi à s'installer seuls dans des officines seules au bourg et d'une taille comparables à la tienne,... avec un apport nul. C'est dire s'il doit y avoir de la marge. Ca ne répond pas à toutes tes questions, mais il faut penser à mettre ça dans la balance avant de faire ton choix.

Message édité par : Whoops / 08-12-2007 12:19

somiko somikoicon_post
Citation : Whoops
Ne te précipite pas non plus surtout. Quand tu dis que tu as un apport de 90 k€ qui serait juste pour racheter 50% des parts d'une officine d'1 M€, je me dis comme ceux qui m'ont précédé qu'il y a quand même peut-être un problème de rentabilité quelque part... de plus, c'est sûr qu'une officine de cette taille est bien limite pour deux titulaires.


Il est clair que je ne vais pas me précipiter. J'étudie, j'étudie et je confronte les points de vue.

Quand j'ai écris le message initial, je n'avais pas eu la présentation de l'expert comptable, juste un échange téléphonique qui m'avait dit que c'était juste pour 50%.
En fait, ce n'était pas vrai, j'avais mal compris. C'est qu'il me faut un peu plus emprunter. Rien d'impossible. (cf mon message de ce matin). je devrais emprunter sur mon salaire. exemple: si chaque associée se verse 3500€. Moi, je devrais consacrer 1000€, pendant 7 ans, au remboursement de l'achat initial des parts sociales. L'autre associée, titulaire actuelle, a les 3500€.

J'ai déjà tirée un enseignement de cette discussion et de vos avis: si cela se fait, ça sera à 50%.
Il faut trouver le montage financier et voir si c'est possible, si l'affaire le vaut...

Citation : Whoops
Peut alors se poser la question : avec ton apport, ne te serait-il pas simplement possible de trouver une officine au moins de cette taille pour toi toute seule ? Ce qui serait sans doute nettement plus satisfaisant au niveau revenus générés, autonomie et potentiel à embrouilles (parce que l'association, comme te prévient caiuscrocus, il faut vraiment bien tout blinder). Je connais de (jeunes) titulaires en Bretagne qui ont réussi à s'installer seuls dans des officines seules au bourg et d'une taille comparables à la tienne,... avec un apport nul. C'est dire s'il doit y avoir de la marge. Ca ne répond pas à toutes tes questions, mais il faut penser à mettre ça dans la balance avant de faire ton choix.

C'est tout vu.

Je ne souhaite pas m'installer sans m'associer. Je suis consciente que je gagnerai moins, qu'il me faudra composer mais je veux concilier ma vie familiale avec ma vie professionnelle. Je suis prête à moins gagner, pour avoir des instants "off".
Soit je m'installe en association, soit je reste assistante. Ce débat là est déjà tranché! :b
somiko somikoicon_post
Citation : Whoops
Effectivement, je m'étais laissé dire que Rennes et ses environs étaient bien chers...


J'avais oublié de réagir sur ce point. Il y a un paramètre "aggravant" pour le prix: c'est proche de St-Malo. Toute pharmacie au bord de la côte subit une surcote. C'est pas Saint-Tropez (pour réagir aux messages SandyOne), l'eau y est plus froide mais ça attire quand même 8-)
brunojr brunojricon_post
La solution la plus simple à mon avis dans ton cas c'est de créer une selarl avec l'ancien titulaire soit madame X. Chacun ayant 50% des parts.

La Selarl achète à Madame X la pharmacie à 90% du CA (ce qui me parait un prix raisonnable).

La Selarl emprunte la totalité du prêt pour financer l'acquisition. (durée 12 ans avec possibilité de rembourser sans frais)

Avantages :
Madame X réalise la vente et paye évidemment la plus value mais peut rembourser son prêt.
Les intêrets d'emprunt sont déductibles
C'est la société qui rembourse le prêt donc pas d'apport pour chacun des associés.
Chaque associé est travailleur indépendant donc 2 fois moins de charge que le travailleur salarié.
Nécessité de fixer une indemnité basse la première année, 2000 euros par exemple pour chacun des associés... puis 2800 la deuxième, puis ...afin de consacrer l'intégralité du bénéfice au remboursement du prêt...
En cas de perte la première année Madame X et Madame Y décident d'apporter de l'argent en compte courant d'associés... avec en priorité Madame X.

In fine Mme X aura vendu 1,5 sa pharmacie une fois qu'elle revendra ses 50% .

Mme Y sera propriétaire de 50% de la pharmacie sans apport initial.

A +

Bruno

somiko somikoicon_post
Citation : brunojr

La solution la plus simple à mon avis dans ton cas c'est de créer une selarl avec l'ancien titulaire soit madame X. Chacun ayant 50% des parts.


Merci pour cette réponse.
A voir mais je doute qu'il soit possible d'emprunter sans apport => vis à vis de la banque, vis à vis du reste à vivre une fois tout remboursé. J'essaierai de faire faire une étude.
Inconvénients, par contre: frais de 5% de mutation sur un montant + elevé. Par contre, on peut l'amortir sur la première année, je pense.

Questions: y a t'il une différence entre une SARL et une SELARL? Ou la SELARL n'est t'elle pas autre chose qu'une SARL pour une profession libérlale?
Dans ce cas, c'est quoi l'intérêt d'une SELARL?

Sinon, quand tu es à 50/50 exactement, les 2 titulaires sont ils bien des travailleurs non salariés.
J'ai l'impression qu'il faut pour cela être considéré comme gérant. Je lis des choses contradictoires là dessus...

Somiko
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Corinne Daver,François Pouzaud

Toutes les règles à respecter pour réussir son projet de transfert d'officine. Idées clés, encadrés sur la réglementation à connaître, témoignages et conseils vous éclaireront sur la démarche à suivre. Succès garanti !



30,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 628 898 872

  • Nb. de membres 15 626
  • Nb. d'articles 373
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques