Index du forum »»  Salaires »» Coefficient pharmacien adjoint

Coefficient pharmacien adjoint#12872

14Contributeur(s)
yebbjrloulou77Managerpharma-espoirBixente64PharmaFCcayotenhl1967becannePharmayAntoine_pharmaThymcharlie12michelm
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
Pharmay Pharmayicon_post
"Un pharmacien ne devrait pas accepter moins de 3000€ net par mois, c'est mon avis."

3000€ net pour ranger des caisses, valider des commandes, et faire la même chose qu'un préparateur au comptoir, c'est du vol.

Bien sur qu'en ayant fait 6 ans d'études avec concours à l'entrée, il faut proposer au moins ça pour susciter des vocations, mais quand tu vois comment par la suite ton diplôme est dévalorisé en officine, ça fait un peu moins rêver, et finalement, un coeff 400~500 pour faire vendeur spécialisé, tu peux vite t'en satisfaire, aller surfer et prévoir autre chose de ton argent que de l'investir dans une officine.

En officine, n'importe qui fait n'importe quoi, quand tu es adjoint, la moitié de ton temps de travail sert à régler des problèmes d'ordre non pharmaceutique (para, logistique ...), et la moitié des problèmes d'ordre pharmaceutique qui surviennent à l'officine passent à la trappe (sous prétexte qu'il y a la queue, ou autre ânerie du genre).
J'ai pas vraiment l'impression qu'il y ait de réelle définition des rôles, d'assurance qualité, ou de validation d'ordonnance (je ne parle pas de savoir lire et faire un produit en croix) dans ce milieu, pourtant, on a un monopole, un quorum, qui sont sensés garantir un service de qualité.
Moi aussi je pensais avoir le droit à un salaire en adéquation avec mes compétences en sortant de la fac, mais mes compétences ne me servaient pas vraiment, à part une ou deux fois par semaine, le reste du temps, c'était de l'épicerie.
becanne becanneicon_post
@pharmay
ce sont malheureusement les preparateurs qui font comme toi... cad délivrance pharmaceutique.

ces pauvres preparateurs font ton taff sans les responsabilités et on leur verse un salaire de misère.

évidemment les pharmaciens se voient confisqués les tâches pour lesquelles ils sont , legislativement parlant, nécessaires.... et tu remarquera que très rarement, le quota obligatoire de diplôme est dépassé ... ce qui explique chômage et faible paie.. .


mais certains diront que je radote...

bref, il vaut mieux que l assistanat soit une période courte de ta vie professionnelle...
pharma-espoir pharma-espoiricon_post
Citation : Pharmay 

"Un pharmacien ne devrait pas accepter moins de 3000€ net par mois, c'est mon avis."

3000€ net pour ranger des caisses, valider des commandes, et faire la même chose qu'un préparateur au comptoir, c'est du vol.

Bien sur qu'en ayant fait 6 ans d'études avec concours à l'entrée, il faut proposer au moins ça pour susciter des vocations, mais quand tu vois comment par la suite ton diplôme est dévalorisé en officine, ça fait un peu moins rêver, et finalement, un coeff 400~500 pour faire vendeur spécialisé, tu peux vite t'en satisfaire, aller surfer et prévoir autre chose de ton argent que de l'investir dans une officine.

En officine, n'importe qui fait n'importe quoi, quand tu es adjoint, la moitié de ton temps de travail sert à régler des problèmes d'ordre non pharmaceutique (para, logistique ...), et la moitié des problèmes d'ordre pharmaceutique qui surviennent à l'officine passent à la trappe (sous prétexte qu'il y a la queue, ou autre ânerie du genre).
J'ai pas vraiment l'impression qu'il y ait de réelle définition des rôles, d'assurance qualité, ou de validation d'ordonnance (je ne parle pas de savoir lire et faire un produit en croix) dans ce milieu, pourtant, on a un monopole, un quorum, qui sont sensés garantir un service de qualité.
Moi aussi je pensais avoir le droit à un salaire en adéquation avec mes compétences en sortant de la fac, mais mes compétences ne me servaient pas vraiment, à part une ou deux fois par semaine, le reste du temps, c'était de l'épicerie. 


Bah qu'est ce que tu attends pour partir et trouver un poste en adéquation avec ton diplôme ? Un dentiste, tu lui fais faire la stérilisation, la gestion des dossiers médicaux et le secrétariat, il ne se passe pas plus d'une semaine avant qu'il ne présente sa démission et qu'il se casse autre part.

En pharmacie, le cadre juridique est parfaitement posé : une dispensation doit s'accompagner d'une analyse pharmaceutique, et les préparateurs délivrent sous le contrôle EFFECTIF du pharmacien.

A partir de là, si ça se passe mal, les seuls responsables c'est nous. Comme lors d'une faillite où le principal responsable est le titulaire lui même qui a payé trop cher son fond.

C'est un peu comme si demain, les chirurgiens laissaient les IDE opérer à leur place et venaient se plaindre ensuite que leur diplôme est dévalorisé... C'est exactement pareil. Je vois pas comment on peut se plaindre d'un diplôme dévalorisé alors qu'on accepte nous même des postes de rangement de caisses, et qu'on accepte nous même des délivrances sans contrôle.

C'est pas de la faute du gouvernement ni de la sécu si on ne fait pas correctement notre métier et qu'on ne respecte pas la loi.
Manager Managericon_post
Tu vas dire que je radote aussi, mais tu as une drôle de vision de ton métier.

Tu ramènes toujours tes soucis aux préparateurs, comme si c'étaient eux qui prenaient ta place. Qui étaient responsables de tous les problèmes de l'officine. Il te suffit juste de démontrer ta valeur ajoutée. Si elle existe personne ne la ramènera.

Si tu estimes qu'ils sont aussi bons que toi, c'est que tu as du rater quelque chose ou qu'il te manque une part d'estime de toi.
Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com
Manager Managericon_post
Là je causais à Bécanne.
Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com
becanne becanneicon_post
je n ai malheureusement pas d estime à émettre en tant qu employé .

mais manager avec tout le respect que j ai pour toi, ton site et ton statut... explique moi la différence entre nos 2 diplômes ainsi que nos fonctions.

ps: j en veux bien plus à mon ordre qu à mes collaborateurs les preparateurs
Antoine_pharma Antoine_pharmaicon_post
Oui enfin dans la finalité de ce sujet, vous aurez toujours des gens pour trouver qu'ils ont une VDM en gagnant 1500,3000 ou 5000€
Et reciproquement, des gens pour etre heureux avec cette meme sommes...
Tout depend souvent de la maniere dont on entrevoit sa profession... Une remuneration, un accomplissement personnel et professionnel.
Le bonheur c'est heureusement pas que le boulot, donc si yebbjr a une vie conforme à ses attentes avec une remuneration peut etre en deça des salaires de la professions, on va pas lui dire de changer de vie pour en avoir une moins bonne, mais mieux payé.

---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "
Bixente64 Bixente64icon_post
Citation : Antoine_pharma 

Oui enfin dans la finalité de ce sujet, vous aurez toujours des gens pour trouver qu'ils ont une VDM en gagnant 1500,3000 ou 5000€
Et reciproquement, des gens pour etre heureux avec cette meme sommes...
Tout depend souvent de la maniere dont on entrevoit sa profession... Une remuneration, un accomplissement personnel et professionnel.
Le bonheur c'est heureusement pas que le boulot, donc si yebbjr a une vie conforme à ses attentes avec une remuneration peut etre en deça des salaires de la professions, on va pas lui dire de changer de vie pour en avoir une moins bonne, mais mieux payé.

Là où commence le découragement, se lève la victoire des persévérants.
 


Comme disait l'autre ; si l'argent ne fait pas le bonheur, rendez-le !
Là où commence le découragement, se lève la victoire des persévérants.
Pharmay Pharmayicon_post
« Bah qu'est ce que tu attends pour partir et trouver un poste en adéquation avec ton diplôme ? »

Ca y est, sauf qu’au lieu de quitter mon dernier poste, j’ai quitté l’officine (sans regrets, sans amertume, sans inciter les autres à le faire et sans dire que je n’y retournerais jamais).
Pour l’histoire du contrôle effectif du pharmacien sur la dispensation de chaque médicament, j’aimerais bien des témoignages de gens qui exercent dans des structure où ça se fait (même partiellement) parce que jusqu’à preuve du contraire j’ai l’impression que ça n’est pas vraiment appliqué (ni applicable ?).
Je pense que la différence avec nos amis les dentistes (qui broutent une herbe beaucoup plus verte que la nôtre), c’est qu’en sortant de fac, ils ont l’opportunité de se mettre en collab’ avec rétrocession des honoraires de la part du senior, mise à disposition de l’outil de travail, des services d’une assistante ou non, et un partage prédéfini de la patientelle. En officine, il y a deux entités, le titulaire d’une part, et l’équipe de l’autre côté. Si je cherchais à bosser en officine, on me proposerait un poste salarié 35h/sem pas très intéressant en termes de responsabilités et de perspectives d’évolution, où on m’imposerait une façon de travailler, et j’aurais l’impression de faire constamment de l’à peu près au niveau de la dispensation, parce que tout le monde dépanne sans se poser de question, tout le monde se dit que si l’ordo a déjà été dispensée une fois, il suffit de remettre les mêmes médicaments que la dernière fois, et que si on ne facture pas à la sécu, ils faut mettre ce que les infermières on coché dans la liste sans trop se poser de questions (je caricature en disant tout le monde, mais c’est du vécu dans les trois cas).
pharma-espoir pharma-espoiricon_post
Non pharmacy, les dentistes ne broutent pas une herbe plus verte. Ils ont une nomenclature qui fait qu'ils ne peuvent bien gagner leur vie qu'en faisant beaucoup de prothèses, et tous les autres soins qu'ils font sont à perte... Ce qui n'est pas du tout vertueux (comme pour nous), parce qu'un bon dentiste sauve le plus de dents possible et minimise la prothèse au maximum... Ceux qui font vraiment de la qualité tournent à moins de 1500€ mensuels. Les autres beaucoup beaucoup plus.

Et on peut comparer un peu car leur profession se féminisant, il y a de plus en plus de dentistes qui se salarient 35h dans des centres de soins privés. Ils ne sont pas collaborateurs, et pourtant ils ne font que de la dentisterie, encore plus qu'en libéral justement parce qu'ils sont affranchis de la paperasse.

Le problème c'est que dans un cabinet médical, un cabinet dentaire, un LABM, etc... chacun a un rôle bien défini et se cantonne à son rôle. En LABM, l'infirmière ne va pas analyser les échantillons pendant que la secrétaire prélève et que le biologiste prend les rdv... non, ça ne se passe jamais comme ça.

En pharmacie, tu peux voir l'apprenti délivrer seul au comptoir pendant que l'adjoint et le préparateur diplômé rangent des boites dans le fond... Et c'est nous pharmaciens qui sommes responsable de cette situation puisque normalement la loi interdit ce genre de pratique.

Mais apparemment il y a beaucoup de pharmaciens, adjoints comme titulaires, que ça ne dérange pas. Je pense que ça part d'un complexe d'infériorité : les pharmaciens doivent s'estimer en dessous des dentistes/médecins dans la hiérarchie médicale, du coup ça ne les choque pas de passer 3h par jour à vérifier le stock. Ça explique aussi pourquoi aussi peu utilisent au quotidien leur titre de docteur pendant que les autres docteurs eux ne se gênent pas pour montrer leur titre partout.

Je pense que ça va changer, la nouvelle génération n'est pas d'accord pour servir de bouche trou à l'officine après 6 ans d'études.
Pharmay Pharmayicon_post
L'herbe plus verte dans le pré d'en face, ç'était un trait d'humour. Je ne leur envie pas leur métier, ni leur pognon (pas tous, apparemment), ni me sens inférieur aux dentistes et médecins, mais plutôt leurs conditions d'accès à la profession.

Le statut de sous-pharmacien salarié (d'officine) et la section D fourretout qui va avec ne devraient même pas exister, il ne devrait y avoir que des pharmaciens libéraux (avec une profession un peu plus accueillante pour les jeunes).

D'accord avec toi, ce sont les pharmaciens qui sont responsables de la médiocrité qui règne en officine, et je ne vois pas comment justifier le monopole sur la dispensation des médicaments ni sur le capital, quand on entend "ah non, ici on ne fait pas St*r*b*x" ou "oui oui, on vous dépanne le D*r*n*x comme d'habitude Mme Michu".

La nouvelle génération, je n'y crois pas trop, elle va faire comme ses ainés, bosser beaucoup pour mettre de côté, s'endetter au-delà du raisonnable pour acheter une croute à redynamiser dans l'espoir de vendre pour acheter plus gros derrière, le tout en mettant au placard les quelques idéaux d’étudiants utopistes qu’ils avaient bref, être professionnels de la transaction d'officines plus que de la santé, c’est la dynamique dans laquelle il faut accepter de s’enfermer quand tu veux faire ce métier (Je suis parisien d'origine, je vois peut être le mal partout dans ce milieu).
pharma-espoir pharma-espoiricon_post
Non je ne suis pas d'accord.

Beaucoup de vieux pharmaciens qui savent que dans 10/20 ans ils seront à la retraite s'en fichent complètement de l'avenir de la profession, ils essayent d'amasser un max de blé avant de se casser, même si ça fragilise l'avenir de la pharmacie sur le long terme : ce n'est pas leur problème.

Les jeunes pharmaciens ou étudiants sont désormais sensibilisés aux difficultés de notre métier : Ils savent que le monopole ainsi que la générosité de la sécu à notre égard sont soumis à une condition siné qua none : un service rendu important, comme celui d'un médecin ou d'un dentiste.

Parce qu'il y a un véritable paradoxe dans notre profession : un pharmacien qui fait correctement son boulot de contrôle/validation pharmaceutique, de suivi pharmaceutique, de conseil, et de professionnel de santé de premier recours rend un service à valeur ajoutée aussi important que n'importe quel chirurgien.
A l'inverse, un pharmacien vendeur rend un service à valeur ajoutée encore plus bas qu'un épicier, qui lui au moins t'explique le temps de cuisson de ses aliments.

Donc c'est vraiment le grand écart selon le mode d'exercice, et ça les jeunes l'ont bien compris.
PharmaFC PharmaFCicon_post
Ne crois tu pas pharmaespoir que le péché originel vient de la propriété individuelle de l'officine par le pharmacien...qui est fortement préoccupé par l'aspect financier de son fond de commerce ...a tout vouloir faire, ne fais ton pas tout mal, gestion,management,comptoir,back office ...dans un monde de specialisation, peut on tout faire tout seul, n'est ce pas dépassé ..autrement dit si on délestait le pharmacien de la possession de l'officine et du back office ,en lui réservant l'aspect médical et pharmaceutique le système ne serait t'il pas plus efficient?
loulou77 loulou77icon_post
Pharmafc: ce que tu proposes, c est valable si 15000 officines en France: aujourd'hui hui c'est pas rentable pour un investisseur 100% extérieur pour une officine lambda j entends: il faudrait salarier un pharmacien de plus 35h pour faire la soudure sur 7 jours, je précise que tout le monde travaille 35h, après sur les très grosses structures, je connais pas.
pharma-espoir pharma-espoiricon_post
Citation : PharmaFC 

Ne crois tu pas pharmaespoir que le péché originel vient de la propriété individuelle de l'officine par le pharmacien...qui est fortement préoccupé par l'aspect financier de son fond de commerce ...a tout vouloir faire, ne fais ton pas tout mal, gestion,management,comptoir,back office ...dans un monde de specialisation, peut on tout faire tout seul, n'est ce pas dépassé ..autrement dit si on délestait le pharmacien de la possession de l'officine et du back office ,en lui réservant l'aspect médical et pharmaceutique le système ne serait t'il pas plus efficient?  


Moi ce qui me ferait peur c'est que ce genre de structure salarie son pharmacien gérant pour 3000€ net par mois, et basta. Ca voudrait dire qu'il serait impossible de vraiment bien gagner sa vie en officine.
Thym Thymicon_post
3000 net oui en salaire de base mais pour faire une comparaison avec la banque de détail qui peut se rapprocher entre autre de nous par rapport à la taille des équipes, et bien le directeur de l'agence du coin il tourne aussi à 3000e net avec l'evolutionn qui suit, c'est à dire de monter sur une structure de plus en plus grande.
Et bien nous aurions 3000 de base.... mais surout avantage des grosses structures: participation + interessement 7000/an net d'impots + 33j de congés + 15 rtt soit en gros 8 ou 9 semaines de vacances + bonne mutuelle + ticket resto + excellente retraite + abondement sur le plan epargne entreprise de 1500 euros tjrs net d'impots soit l'equivalent de 4000e facile net d'impot avec horaire de bureau + pas besoin d'immobiliser 1million dans la pharmacie (si placé en assurance vie cela rapporte 38000 euros/an) ca équivaut tout cela à 90000 euros/an et avec encore possibilité d'evolution.
pharma-espoir pharma-espoiricon_post
Oui mais pour ceux qui ont l'esprit libéral ?
Certains adorent le salariat-pantoufle-horaires de bureaux, et de plus en plus aujourd'hui.

Mais il y a toujours des gens qui veulent être leur propre patron, et ils sont devenus biologistes, dentiste, pharmacien, notaire pour être chef d'entreprise. Avec ce système, il n'y aurait quasiment plus de pharmaciens chefs d'entreprises...
charlie12 charlie12icon_post
Bonjour à tous,

Je fais remonter ce post car j'ai une question concernant les coefficients des pharmaciens assistants. J' ai lu dans la convention collective qu'il est possible d'obtenir un coefficient 500 de 2 façons:
- au bout de 6 ans de pratique professionnelle
- en cas d'exercice d'une "activité complémentaire spécialisée" dans l'officine

En quoi consiste cette "activité complémentaire spécialisée" ?

Est-ce que la gestion des stupéfiants, ou celle du matériel médical ou d'un laboratoire de para, les télétransmission ou la gestion des rejets peuvent être assimilées à ce type d'activité?

J'ai vraiment besoin d'être éclairée sur le sens exact de ce terme avant de pouvoir négocier la-dessus :-? . Je me doute bien qu'il est possible de tout négocier, mais l'appui de la convention me serait d'une grande aide!

D'avance merci pour vos réponses!
michelm michelmicon_post
je verrais plus l'activité spécialisée comme un DU, le reste dont tu parle est le travail "normal" du pharmacien assistant..
charlie12 charlie12icon_post
Merci pour ta réponse Michelm. De mon coté, je vois plus le DU comme un diplome ou un titre que comme une activité à part entière.

La convention précise que pour prétendre au coeff 500 (sans durée de pratique professionnelle) l'assistant assume "la fonction de pharmacien adjoint habituel dans l'officine et dont les titres ou la compétence lui permettent, en outre, l'exercice effectif d'une activité complémentaire spécialisée"

Pour gérer le matériel par ex, on peut avoir un DU d'orthopédie et de maintien à domicile, ou pas (la dit-compétence selon la convention).

Dans la dernière pharmacie où j'ai travaillé, il y avait plusieurs pharmaciens et chacun s'occupait d'un domaine en particulier: un faisait l'administratif du tiers-payant (les télétrans et les rejets), un gérait le matériel médical (renouvellement des ordonnances, gestion des stocks de matériel de l'officine et du retour du gros matériel aux grossistes), et un autre gérait l'ensemble des stupéfiants (registre de balances, impression de l'ordonnancier, verification et archivage des ordos). Même si chaque assistant facturait lui-même ses ordonnances de stup ou de matériel médical, une seule personne était responsable de leur gestion. Je ne sais pas si je suis très claire :#

Est-ce que ces activités ne sont pas "spécialisées"?

Quelles autres types d'activités pourraient rentrer dans ce type de "activité complémentaire spécialisée" comme le cite la convention?

Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie



Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 608 362 211

  • Nb. de membres 15 309
  • Nb. d'articles 358
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques