Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » COC 3ème et 4ème générations
AuteurCOC 3ème et 4ème générations
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 23-01-2013 18:44

Le ministère de la santé nous demande à nous pharmaciens (ainsi qu'aux prescripteurs médecins et SF évidemment) de privilégier les pilules de 1ère et 2ème générations, et que l'usage des 3ème et 4ème générations reste exceptionnel.

Une procédure est en cours auprès de l'EMA pour restreindre les conditions de prescriptions et de délivrances.

Concrètement pour nous, ça veut dire refuser de délivrer une prescription en première intention de 3ème et 4ème générations. Seules les prescription de 3/4 èmes générations en seconde intention après échec des autres contraceptifs oraux devraient être délivrées.

Vu sur BFTV il y a une petite semaine, une patiente touchée par un EIG aurait porté plainte contre son pharmacien pour lui avoir délivré une 3ème génération sans la prévenir des risques thromboemboliques majorés. Curieux que personne n'ai encore lancé un post sur ce sujet d'actu polémique.

  Profil  
lilith
1282       

lilith
  Posté : 24-01-2013 09:36

Dans ce cas de figure, on pense que le médecin en amont a fait son travail et a donc éliminé tous risques pour sa patiente dont lui seul seul a le secret de son passé médical complet.
Le fait de mettre en garde ( et il faut le faire) peut conduire à une interprétation de l' ordonnance avec commentaire et remise en cause du toubib.
Un fois fois j' ai refusé une délivrance pour un enfant de 7 ans d' une molécule réservée à l' adulte parce que je ne pouvais pas joindre le médecin...ça a fait un sacré merdier ( pardon) alors que je n' avais fait que mon job et qu' il n' y avait aucune urgence. On m' a accusé de discréditer le médecin!!! L' Ordre a du intervenir.

Message édité par : lilith / 24-01-2013 09:36


  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 24-01-2013 16:02

On ne pourra jamais te reprocher d'avoir fait ton job, qui est de contrôler et valider les ordos. A mon avis, il faut s'abstenir de tout commentaire sur le médecin : on juge une prescription et non le prescripteur en lui-même. Quand ça ne va pas il faut expliquer le problème au patient et le renvoyer chez son médecin, sans parler d'erreur du médecin.

  Profil  
Aleatoire
601      

Aleatoire
  Posté : 24-01-2013 17:05

Tout ce bordel vient avant tout de l'ignorance dans laquelle le patient a ete laissé. La premiere chose à faire est donc de palier à ca tout en le rassurant.

Le risque de thrombose etant tout de meme assez rare, l'attitude la plus saine me semble de ne pas interrompre un traitement efficace et de ne delivrer qu' un mois de traitement associé à une information du patient, si besoin accompagnée d'un document d'info afin qu'il puisse se faire son avis et prendre une decision eclairée.

  Profil  
lilith
1282       

lilith
  Posté : 24-01-2013 17:30

Citation : pharma-espoir 

On ne pourra jamais te reprocher d'avoir fait ton job, qui est de contrôler et valider les ordos. A mon avis, il faut s'abstenir de tout commentaire sur le médecin : on juge une prescription et non le prescripteur en lui-même. Quand ça ne va pas il faut expliquer le problème au patient et le renvoyer chez son médecin, sans parler d'erreur du médecin. 
..

C 'est ben ça que j' a fait, pas de comments juste j' ai un petit souci et on se revoit dès que j' ai eu le médecin au phone.

  Profil  
apotheka
253     

apotheka
  Posté : 25-01-2013 00:03

j'ai eu le même genre il y a peu:AINS forte dose chez personne agée polymédicamentée et sous AVK.Rappelé le toubib qui a dit qu'il ne voyait pas de problème et que nous devions nous tromper sur les interactions.Dans ces cas là,on inscrit "confirmé par prescripteur après appel le tant "et on garde une copie(et on conseille au pépé d'en prendre le moins longtemps possible)....on se fait déjà suffisament eng.quand on refuse les prescriptions de médicaments réservés aux spécialistes ...faut pas trop chatouiller les toubibs sinon ils envoient les clients ailleurs en plus.

Pour ce qui est des pilules,l'arrêt du remboursement prévu pour mars je crois va déjà faire chuter les ventes,non?


Message édité par : apotheka / 25-01-2013 00:03


  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 25-01-2013 00:48

Citation : apotheka 

j'ai eu le même genre il y a peu:AINS forte dose chez personne agée polymédicamentée et sous AVK.Rappelé le toubib qui a dit qu'il ne voyait pas de problème et que nous devions nous tromper sur les interactions.Dans ces cas là,on inscrit "confirmé par prescripteur après appel le tant "et on garde une copie(et on conseille au pépé d'en prendre le moins longtemps possible)....on se fait déjà suffisament eng.quand on refuse les prescriptions de médicaments réservés aux spécialistes ...faut pas trop chatouiller les toubibs sinon ils envoient les clients ailleurs en plus.


Mouais... alors déjà le fait que la prescription soit confirmée par le médecin ne dédouane pas le pharmacien de ses responsabilités. C'est bien marqué noir sur blanc dans le code de la santé publique que quand l'intérêt du patient l'exige, le pharmacien doit refuser de délivrer une prescription médicale. Une prescription inadaptée confirmée par le médecin, sans arguments scientifiques ou thérapeutiques valables, et avec pour seule justification "c'est moi le toubib je suis trop fort et je vous dis que j'ai raison", c'est même pas une circonstance atténuante devant un juge je pense.

On se fait engueuler ? Et alors ?? Franchement moi ça se passe très bien avec 95% des prescripteurs.... Mais les 5% restant, ils faut (comme dirait un rugbyman) les renvoyer dans leurs 22 mètres !!

De quel droit le toubib t'engueule ? T'es son subalterne ? Je crois pas non . T'es pas infirmier, t'es docteur en pharmacie ! J'ai du mal à comprendre comment un pharmacien peut se laisser marcher dessus comme ça... "Oui docteur, bien sur docteur, tout de suite docteur... Et je vous ferai une petite pipe pour m'excuser de vous avoir dérangé dans votre majestueux cabinet docteur".......

Le toubib, pas content que le docteur en pharmacie fasse simplement son boulot risque d'inciter le patient à aller dans une autre officine ? Ahhhhh, le voila le vrai problème. Donc certains pharmaciens preferent baisser le pantalon, tendre leurs fesses au médecin et lui passer le pot de vaseline plutôt que de risquer de perdre un client... Eh beh ....

Le toubib qui a décidé de te prendre pour un con, bah tu lui rends la pareille. Il suffit de bien prendre le temps d'expliquer le problème au patient, et de lui donner par la suite les preuves de ta bonne foi (posologies recommandées dans les RCP, travaux scientifiques, lettre du labo, communiqué de l'ANSM, etc). Si tu t'y prends bien, c'est pas de pharmacie mais de toubib qu'il va changer ton pépé. Sinon tant pis, on est pas à 1 patient prêt.

Mais en tout cas c'est pas en se laissant marcher dessus par certains toubibs prétentieux qu'on va améliorer les choses, surtout que ça va les inciter à recommencer si ils se rendent compte que ça marche.

  Profil  
lilith
1282       

lilith
  Posté : 25-01-2013 09:42

J" aime...

  Profil  
preparateur
700      

preparateur
  Posté : 25-01-2013 19:49


meme soucis avec une prescription d actisoufre en aérosol
avec le médecin qui insistait

http://lepreparateur.canalblog.com/archives/2013/01/05/26060334.html

retrouvez moi sur
http://lepreparateur.over-blog.com/

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 25-01-2013 20:47

Citation : preparateur 


meme soucis avec une prescription d actisoufre en aérosol
avec le médecin qui insistait

http://lepreparateur.canalblog.com/archives/2013/01/05/26060334.html

 


Oui j'avais lu ton article chère préparatrice , c'est toi qui a eu la bonne réaction évidemment, belle initiative personnelle.

(HS : par contre pour le resto, pas d'accord, moi quand on m'invite à manger au resto, je suis le premier à dire oui. Je suis un amateur invétéré de bonne bouffe je crois . Sinon j'aime bien ton blog, beaucoup d'infirmiers/médecins le fond, c'est intéressant d'avoir pour une fois une vision de l'officine, même si je suis pas forcément d'accord avec tout.)

  Profil  
preparateur
700      

preparateur
  Posté : 25-01-2013 21:03

j'espère bien que tu n'es pas d accord sur tout!!!
je raconte seulement mon ressenti perso
qui naturellement est influencé par les expériences que j ai vécues
moi dans l ensemble j aime mon métier meme si au fil des ans ma vision de la pharmacie a bien changé!!
en tout cas merci de ton passage sur mon blog!!

le 28 il y aura un article sur une autre délivrance au comptoir un peu "inappropriée"

retrouvez moi sur
http://lepreparateur.over-blog.com/

  Profil  
apotheka
253     

apotheka
  Posté : 29-01-2013 00:08

Citation : pharma-espoir 




Mouais... alors déjà le fait que la prescription soit confirmée par le médecin ne dédouane pas le pharmacien de ses responsabilités. C'est bien marqué noir sur blanc dans le code de la santé publique que quand l'intérêt du patient l'exige, le pharmacien doit refuser de délivrer une prescription médicale. Une prescription inadaptée confirmée par le médecin, sans arguments scientifiques ou thérapeutiques valables, et avec pour seule justification "c'est moi le toubib je suis trop fort et je vous dis que j'ai raison", c'est même pas une circonstance atténuante devant un juge je pense.

On se fait engueuler ? Et alors ?? Franchement moi ça se passe très bien avec 95% des prescripteurs.... Mais les 5% restant, ils faut (comme dirait un rugbyman) les renvoyer dans leurs 22 mètres !!

De quel droit le toubib t'engueule ? T'es son subalterne ? Je crois pas non . T'es pas infirmier, t'es docteur en pharmacie ! J'ai du mal à comprendre comment un pharmacien peut se laisser marcher dessus comme ça... "Oui docteur, bien sur docteur, tout de suite docteur... Et je vous ferai une petite pipe pour m'excuser de vous avoir dérangé dans votre majestueux cabinet docteur".......

Le toubib, pas content que le docteur en pharmacie fasse simplement son boulot risque d'inciter le patient à aller dans une autre officine ? Ahhhhh, le voila le vrai problème. Donc certains pharmaciens preferent baisser le pantalon, tendre leurs fesses au médecin et lui passer le pot de vaseline plutôt que de risquer de perdre un client... Eh beh ....

Le toubib qui a décidé de te prendre pour un con, bah tu lui rends la pareille. Il suffit de bien prendre le temps d'expliquer le problème au patient, et de lui donner par la suite les preuves de ta bonne foi (posologies recommandées dans les RCP, travaux scientifiques, lettre du labo, communiqué de l'ANSM, etc). Si tu t'y prends bien, c'est pas de pharmacie mais de toubib qu'il va changer ton pépé. Sinon tant pis, on est pas à 1 patient prêt.

Mais en tout cas c'est pas en se laissant marcher dessus par certains toubibs prétentieux qu'on va améliorer les choses, surtout que ça va les inciter à recommencer si ils se rendent compte que ça marche.  


Perso,que le client aille ailleurs ,je m'en fiche même si je me fais eng. par le titulaire.Mais je citais l'anecdote pour montrer que certains toubibs auraient besoin de réviser aussi.Quant au client ,impossible de lui expliquer quoi que ce soit vu le contexte particulier où on bosse,à moins d'être spécialiste" langues étrangères appliquées",tout ce qu'on peut récolter c'est de se faire eng. encore plus parce que ça traine (et encore ,ça c'est soft).
Néanmoins on arrive à rattraper pas mal de choses.

Ca me surprend ,néanmoins,on dirait que chez certains d'entre vous tout se passe bien;
chez nous dès qu'on téléphone pour dire qu'on ne peut pas honorer telle prescription (produits pour aérosols par exemple),ou dès qu'on demande une confirmation genre "je dis bien.."on nous taxe d'être des emm.terribles,il parait que nous sommes les seuls du coin à nous manifester,alors...

Avec mes excuses pour le HS par rapport au post de départ

Message édité par : apotheka / 29-01-2013 00:09



Message édité par : apotheka / 29-01-2013 00:10


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 34
Membre(s) : 0
Total :34
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC