Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » Les prix c'est reparti
2 pages [ 1 | 2 ]
AuteurLes prix c'est reparti
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 16-11-2012 17:04

mais la France n'est pas faite que de quartiers bourgeois, et en plus ce n'est pas forcément les moins riches qui comptent le plus...

  Profil  
PharmaFC
2527       

PharmaFC
  Posté : 16-11-2012 18:20

de même qu'il est faux de penser que le conseil et les compétances sont absentes chez les discouters....les pharmaciens salariés de ces grandes enseignes ont le même diplôme que les autres...je connais même une ancienne major de promo qui bosse chez un discounter et qui distile son savoir avec talent .....

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 16-11-2012 18:56

Citation : PharmaFC 

de même qu'il est faux de penser que le conseil et les compétances sont absentes chez les discouters....les pharmaciens salariés de ces grandes enseignes ont le même diplôme que les autres...je connais même une ancienne major de promo qui bosse chez un discounter et qui distile son savoir avec talent ..... 


Je suis d'accord. D'ailleurs ceux là, on peut franchement rien leur reprocher. Mais un discounter ou le patient ne peut pas avoir accès à un pharmacien, là par contre...

  Profil  
ami89
852      

ami89
  Posté : 16-11-2012 19:03

pharma-espoir je ne comprends pas trop ton idée.
Fervex:
- Pharmacien 1: bon conseil, déconseillerait même l'utilisation du Fervex qu'il vend à 3,95€, conseille plutôt du Paracétamol qui suffit dans le cas d'une personne et du sérum physiologique.
- Pharmacien 2: incompétent, vend le Fervex à 6€ et rajoute une bonne dose de vitamine C, un spray antiseptique et de l'homéopathie.

En quoi la différence de prix rémunère mieux les (in)compétentes du Pharmacien 2?

  Profil  E-mail  www  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 16-11-2012 19:06

je ne suis pas sûre que ce soit chez le discounteur que les conseils associés soient les moins nombreux, ni qu'il y ait beaucoup de pharmacies qui puisssent vendre le fer...vex 6 €.

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 16-11-2012 19:29

Citation : ami89 

pharma-espoir je ne comprends pas trop ton idée.
Fervex:
- Pharmacien 1: bon conseil, déconseillerait même l'utilisation du Fervex qu'il vend à 3,95€, conseille plutôt du Paracétamol qui suffit dans le cas d'une personne et du sérum physiologique.
- Pharmacien 2: incompétent, vend le Fervex à 6€ et rajoute une bonne dose de vitamine C, un spray antiseptique et de l'homéopathie.

En quoi la différence de prix rémunère mieux les (in)compétentes du Pharmacien 2?
 


Bah oui mais c'est exactement pareil pour n'importe quel corps de métier. Certains toubibs complètement nuls se permettent de prendre des dépassements nettement plus importants que de très bons toubibs au tarif sécu.

Certains restaurants font payer leur menu un bras alors que le concurrent d'en face est meilleurs pour 2 fois moins cher.

De la même manière, la qualité des soins pharmaceutiques peut être meilleurs chez le discounter que chez le confrère de la même rue.

Rien de choquant, on vit dans un monde libéral je vous rappelle.

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 16-11-2012 21:32

Donc le libéralisme prévaut sur notre déontologie? Même si aujourd'hui c est un constat... ce n en est pas moins navrant... et hors la loi?!

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 17-11-2012 02:54

Citation : becanne 

Donc le libéralisme prévaut sur notre déontologie? Même si aujourd'hui c est un constat... ce n en est pas moins navrant... et hors la loi?! 


En quoi le fait de fixer librement ses tarifs est contraire à la déontologie ? Ce qui est contraire à la déontologie c'est de mal faire le boulot, nuance.

De la même manière que ce n'est pas contraire à la déontologie qu'un médecin fixe librement ses tarifs. Par contre ce qui est contraire à la déontologie c'est de poser en 5min des couronnes made in china pour pouvoir les "vendre" pas cher...

  Profil  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 17-11-2012 11:14

lu ce jour dans le moniteur : liquidation judiciaire de la pharmacie Laf.ayette de Perpignan. CA 3.37 M€, charges d'exploitation 3.28 M€.

Comme quoi le discount ça ne marche pas à tous les coups.
Et ce n'est pas la première.

  Profil  
syncmaster
2186       

syncmaster
  Posté : 17-11-2012 12:09

Bien fait. Et désolé pour les salariés qui restent sur le carreau.

  Profil  
Antoine_pharma
1189       

Antoine_pharma
  Posté : 17-11-2012 12:28

Et M.E.L qui relance une campagne en parallele, coincidence ?

Aprés, pour le prix, la qualité en discount du conseil, etc.... Je veux bien avoir une vision tout à fait tranché , mais faut il garder en tete que le conseil ne vaut que si le patient veut bien l'ecouter (combien de client semble saouler quand on commence à demander des details sur les raisons de leur demande)
Un discounter qui brade les prix de fervex aura t'il forcement moins de temps à consacrer au patient qu'un pharmacien ethique avec enormement d'ordonnance et en sous effectif...

Mais pour en revenir au prix, quand on decide de baisser sa marge sur un produit de quelques pourcents, quand on decide de commander en direct un produit en plus grande quantité pour l'avoir moins cher, est ce qu'on le conseillera moins bien pour autant ?

---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 17-11-2012 13:34

oui car il faudra l écouler...

  Profil  
ami89
852      

ami89
  Posté : 17-11-2012 17:45

pharma-espoir, on est d'accord sur le fait que le prix n'a pas grand chose à voir avec la qualité du conseil.
Le souci, c'est qu'on est pas dans le cadre d'un restaurant. On DOIT se soigner comme il se doit. Alors, certes, ne pas prendre les médicaments, aujourd'hui déremboursés, ne tue pas. Mais ils peuvent apporter un confort non négligeable.
Mais comme tu prends l'exemple des chirurgiens: il y a des villes où il est difficile de se faire soigner sans qu'il n'y ait des dépassements ++. Comment font les personnes qui ne peuvent pas se payer le luxe de se soigner...
J'exagère volontier mais j'essaie de faire passer une idée: on est pas dans le domaine du loisir / plaisir...

  Profil  E-mail  www  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 17-11-2012 18:10

Citation : ami89 

pharma-espoir, on est d'accord sur le fait que le prix n'a pas grand chose à voir avec la qualité du conseil.
Le souci, c'est qu'on est pas dans le cadre d'un restaurant. On DOIT se soigner comme il se doit. Alors, certes, ne pas prendre les médicaments, aujourd'hui déremboursés, ne tue pas. Mais ils peuvent apporter un confort non négligeable.
Mais comme tu prends l'exemple des chirurgiens: il y a des villes où il est difficile de se faire soigner sans qu'il n'y ait des dépassements ++. Comment font les personnes qui ne peuvent pas se payer le luxe de se soigner...
J'exagère volontier mais j'essaie de faire passer une idée: on est pas dans le domaine du loisir / plaisir...  


On est d'accord, mais dans ce cas, c'est valable pour tous les professionnels de santé. Je ne veux pas de tarifs imposés sur les médicaments non remboursés si à côté le chirurgien peut appliquer les tarifs qu'il veut.

Un exemple con : Les médecins stomatologues peuvent prendre les dépassements qu'ils veulent sur une extraction dentaire. Les chirurgiens-dentistes, qui n'ont pas le droit au secteur 2 pour les soins conservateurs, sont obligé d'appliquer le tarif sécu 33€ pour exactement le même acte. C'est tout simplement injuste, et je ne veux pas de cette différence de traitement entre médecins et pharmaciens.


  Profil  
ami89
852      

ami89
  Posté : 17-11-2012 19:32

Absolument, pour tous les professionnels de santé.

  Profil  E-mail  www  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 18-11-2012 00:49

définissez moi la valeur ajoute de nos actes par rapport à nos produits... le fervex n'est pas un savoir faire...
que est ce qu on tire de notre monopole aujourd'hui???

  Profil  
ToS
395      

ToS
  Posté : 18-11-2012 10:29

Si on ne s assure pas que la personne sait qu il y a du paracetamol et que la personne n a pas de traitement glaucome etc ... Alors ça devient comme une savonette ou du persil en effet, tout dépend de l implication ds son métier mais on l a deja dit maintes fois je pense? Ces debats tournant en rond sont lassants avec toujours les memes avis a l emporte piece

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 40
Membre(s) : 1
Total :41
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC