L'acné

Une formation proposée par :

  • sophieserena pour lui laisser un message cliquez sur son pseudo

mail.gif

Rapporter une erreur

L'acné

 

L'acné est l’affection dermatologique la plus fréquemment rencontrée par les dermatologues français en cabinet, puisque chaque année en France 3 millions de personnes consultent pour cette indication.Parmi elles on trouve 80 à 90% d’adolescents, chez qui les répercussions psychologiques de l’acné sont particulièrement importantes. A ce moment crucial de la vie, il est important de se sentir bien (dans sa peau) et de soigner le mieux possible une peau devenue inesthétique.
L’acné reste surtout un problème esthétique à traiter avant tout par voie locale et en privilégiant une approche naturelle et globale.

Généralement bénigne, elle peut néanmoins nécessiter dans quelques cas des traitements intensifs et contraignants.

De plus en plus d’adultes sont victimes de l’acné, et plus particulièrement les femmes entre 25 et 40 ans.

Les raisons restent encore floues mais d’ores et déjà plusieurs hypothèses sont avancées : agression de la peau par une utilisation abusive de cosmétiques, stress, pollution atmosphérique, et origine hormonale.


Les principales causes de l’acné


Les hormones de la puberté, surtout les hormones androgènes, stimulent la production de sébum par les glandes sébacées de la peau. Ces hormones sont présentes chez l’homme et la femme, mais en plus grande quantité chez l’homme.

Des facteurs héréditaires entreraient aussi en jeu. Le facteur de risque est plus élevé chez les personnes de race blanche que chez les Asiatiques ou les personnes de race noire.

Les fluctuations hormonales chez la femme : l’acné peut survenir chez les femmes qui commencent ou arrêtent de prendre la pilule contraceptive, surtout si la marque prescrite est riche en oestrogènes. Chez les femmes qui ne prennent pas la pilule, quelques boutons d’acné peuvent apparaître durant les deux à sept jours précédant les menstruations. Les fluctuations hormonales durant la grossesse entrent également en jeu.

Autres causes : Les irritants de la peau (frottement de vêtements, équipements sportifs, certains cosmétiques, etc.) et le stress peuvent causer ou aggraver l’acné. De même, le climat influence aussi notre peau. C’est ainsi que le risque d’acné est moindre sous un climat sec et froid (comme en haute montagne) car il ouvre les pores de la peau. Par contre, un climat humide bloque les mêmes pores.

Les différentes formes d’acné


Les formes les plus communes sont l’acné polymorphe juvénile et l’acné rétentionnelle.


L’acné polymorphe juvénile
est la forme la plus fréquente. Elle associe des lésions rétentionnelles (microkystes ou points blancs et des comédons ouverts ou points noirs) à des lésions inflammatoires (papules, pustules…) sur un fond d’hyperséborrhée. Ces lésions touchent principalement le visage mais, dans les cas les plus particulièrement sévères, la totalité du tronc et la partie supérieure des bras sont atteints.


L’acné rétentionnelle, d’autre part, associe l’hyperséborrhée à de nombreux comédons ouverts et à des microkystes. Elle se situe principalement sur le nez, les joues et le front. Elle est donc exempte de composante inflammatoire.


Il existe aussi d’autres formes d’acné plus ou moins graves:


· L’acné nodulokystique : forme grave, qui apparaît généralement chez les hommes et qui se caractérise par la présence de nombreuse lésions inflammatoires profondes et sévères, des nodules et des kystes qui évoluent parfois en abcès. Elle touche le visage mais aussi le tronc, la taille, le siège et la partie supérieure des bras.
· L’acné congobata : forme grave de l’acné qui elle touche plutôt les hommes au niveau du visage, du tronc et du cou et qui se traduit par des papules et des pustules qui évoluent en abcès suppurants. De ces graves lésions inflammatoires résultent de profondes cicatrices et un aspect grêlé au visage.

· L’acné fulminante : c’est la forme la plus grave mais aussi la plus rare, elle se développe sur des lésions pré-existantes pour aboutir à une altération de l’état général avec forte fièvre, douleurs musculaires et articulaires….

· L’acné excoriée : elle résulte de la manipulation agressive de lésions minimes et se caractérise par la rareté de points noirs et de microkystes mais par l’importance des lésions inflammatoires.

· L’acné du nourrisson et du jeune enfant : elle disparaît généralement quelques semaines après la naissance mais peut persister parfois jusqu’à 3 ou 4 ans.

· L’acné cosmétique : elle résulte de contacts répétés avec des produits qui bloquent les pores de la peau, dont certains produits cosmétiques trop gras. Pour une meilleure prévention, choisir des produits de bonne qualité, idéalement non comédogènes.

· L’acné médicamenteuse : les médicaments identifiés comme étant responsables sont nombreux (les androgènes, les contraceptifs oraux, les corticoïdes systémiques et locaux, les antidépresseurs, les sels de Lithium par voie orale, la vitamine B12………………….) et elle se traduit par des papules et des pustules.

· L’acné professionnelle : elle résulte de la mise en contact de la peau avec une huile minérale comédogène et se manifeste donc en particulier chez les garagistes, les mécaniciens…..


 

Les mécanismes de l’acné


L'hyperséborrhée

 

A l’origine du problème, une production excessive de sébum compliquée par une modification qualitative.

En effet, le sébum s’enrichit en squalènes qui spontanément s’oxydent, donnant un aspect visqueux au sébum et contribuant à la formation de comédons ou points noirs.


Les signes cliniques de l’hyperséborrhée :


· La peau devient grasse, luisante, moins douce.

· Le grain de peau est irrégulier, plus épais et le teint plus terne.


Les soins adaptés : des actifs séborégulateurs, matifiants…


L’hyperkératinisation


Chez l’acnéique, les cellules de la peau se multiplient de façon excessive dans les couches superficielles de la peau et surtout au niveau de l’ouverture du canal pilo-sébacé. De plus, la production importante d’hormones au moment de la puberté accentue le processus. Ce phénomène d’hyperkératinisation aboutit à la formation d’un bouchon qui obstrue l’entrée du canal folliculaire et donc empêche l’évacuation du sébum.


Les signes cliniques de l’hyperkératinisation :


· L’apparition de microkystes (ou « point blanc ») : c’est une petite élévation cutanée (« grain de couscous ») constituée de sébum, de cellules kératinisées et de bactéries. Au fur à mesure de la production de sébum, le comédon fermé gonfle.

· La présence de comédon ou point noir.

 

Les soins adaptés : des actifs kératorégulateurs, kératolytiques….

 

La prolifération bactérienne

 

Elle se caractérise par l’apparition de points noirs et de lésions rougeâtres.


Certaines des glandes hyperactives finissent par se boucher, le sébum alors s’accumule, une inflammation apparaît, formant dès lors un bouton au niveau duquel se développe un germe spécifique de l’acné (Priobacterium acnes). Au moment où la paroi du follicule pilo-sébacé cède et le comédon se transforme en bouton rouge douloureux (symptôme classique du phénomène inflammatoire).


Les différents signes cliniques de la prolifération bactérienne :


· Des papules : lésions inflammatoires se présentant comme des élevures rouges. Elles se transforment fréquemment en pustules mais peuvent aussi disparaître au bout de quelques semaines en passant néanmoins par un stade de macules érythémateuses (taches rouges).

· Des pustules : lésions cutanées constituées par un soulèvement de la peau circonscrit contenant du pus. Elles peuvent se romprent (spontanément ou après manipulation) et éventuellement laisser des cicatrices.

· Des nodules : lésions rouges violacées profondes, d’au moins 5 millimètres, constituées de pus et de sébum. Elles durent plusieurs semaines et laissent souvent des cicatrices.

· Des kystes : lésions inflammatoires résultant de la réunion de plusieurs nodules. Ils peuvent mesurer plusieurs centimètres et durer plusieurs mois. Tout comme les nodules, des cicatrices peuvent apparaîtrent après l’élimination.

 

Les soins adaptés : des actifs kératorégulateurs, kératolytiques….

 

-------------------------------------------------------------------------------- [page1]


Les produits dermo-cosmétiques


Il existe plusieurs types de produits pour les peaux à problême.

Mais il est important de bien observer la peau de sa cliente (ou de son client) et lui conseiller de respecter certaines « règles » très importantes.

 

Il faut ainsi éviter :

 

· l’emploi de cosmétiques trop gras et mal adaptés au type de peau.

· l’abus de produits irritants.

· Il ne faut pas utiliser de savon ni de produits dont la concentration en alcool est supérieure à 30%.

· les manipulations des comédons ou des boutons.

· le manque d’hygiène.

· toute exposition au soleil doit se faire sous haute protection car si le soleil permet dans un premier temps la disparition des lésions, grâce à l’épaississement de la peau, dans un second temps, les lésions réapparaîtront deux fois plus nombreuses.

Le principe de base des produits de dermo-cosmétique pour les peaux jeunes est :


1 Nettoyer : à l’aide de produits non agressifs. Tous les dermatologues l’affirment, « décaper » ne sert à rien et accentue les problèmes.

2 Traiter : utiliser des lotions matifiantes et/ou traitantes qui affinent et lissent le grain de peau.

3 Nourrir sa peau : c’est indispensable quelle que soit sa nature. Il est recommandé de choisir des soins qui hydratent mais aussi régulent l’hyperséborrhée.


D’autre part, il est conseillé d’utiliser une à deux fois par semaine des soins spécifiques (des gommages qui permettent d’éliminer les cellules mortes accumulées à la surface de la peau, et des masques purifiants et rééquilibrants qui permettent d’assainir durablement l’épiderme.).

Afin de vous faciliter le conseil voici les principaux soins disponibles en pharmacie classés non pas par gamme (comme dans les autres dossiers que je vous ai proposés) mais par leur type d’action.

· Pour nettoyer tout en respectant le film hydrolypidique

· Pour purifier et matifier

· Pour matifier et hydrater

· Pour lutter contre les boutons, les comédons, les imperfections

· Pour compenser les effets secondaires des traitements médicamenteux


1.pour nettoyer tout en respectant le film hydrolipidique


Le visage et le cou doivent être nettoyés matin et soir avec des produits doux et non comédogènes.

Les produits de nettoyage conçus pour les peaux grasses doivent nettoyer de façon efficace sans agresser l’épiderme ni trop le délipider afin de ne pas aggraver l’hypersécrétion sébacée. Ils dégraisseront la peau en douceur, dégageront les orifices des glandes sébacées et contribueront à lutter contre les germes qui entretiennent l’inflammation et les boutons.


Pour les inconditionnelles du rinçage à l’eau :


Cleanance gel nettoyant Avène

Propriétés : C’est un gel sans savon qui respecte le pH cutané, il nettoie tout en douceur, élimine l’excès de sébum et purifie l’épiderme.

Actifs principaux : Extrait concentré de Cucurbita pepo (séborégulateur), Gluconate de zinc et eau thermale d’Avène (vertus apaisantes et anti-irritations).

Conseils d’utilisation : Très concentré, une noisette suffit. Il peut s’employer sur le visage et le corps. Appliquer matin et soir sur une peau humide, faire mousser et rincer abondamment.

 

Boréade crème lavante


Propriétés : Cette crème lavante apporte des agents filmogènes qui reconstituent le film hydrolipidique (4,1% d’agents surgraissants) et donc est particulièrement recommandée pour le nettoyage biquotidien des peaux à tendance acnéique, fragilisées ou non par les traitements locaux potentiellement irritants.

Actifs principaux : DOD 1% (action apaisante), capryloyl-glycine 0,5% (activité antibactérienne), Zn PCA 0,2% (régule la sécrétion sébacée)

Conseils d’utilisation : Nettoyer, matin et soir, le visage avec une dose de crème.

Il est à noter que un flacon pompe (150 ml) contient 3 mois de soin.

 

Gel purifiant nettoyant Bioscreen


Propriétés : Sans savon, ce gel possède une action séborégulatrice et soulage les peaux irritées.

Actifs principaux : Zn PCA 0,1%(régule la sécrétion sébacée), acide salicylique (0,1%). Le Ginkgo flavone 40 (extrait issu de la feuille de Ginkgo biloba) lui soulage les peaux irritées et asséchées.

Conseils d’utilisation : Matin et soir, faire mousser sur l’ensemble des zones concernées et rincer.

 

Nettoyant profond clarifiant, eau moussante Galénic


Propriétés : L’originalité de cette eau moussante tient dans l’association d’agents nettoyants et d’un exfoliant doux qui permet de libérer la peau de toutes ses impuretés. L’eau de Cauterets et les chélates de Zinc régulent la production de sébum. Cette mousse présente également un agent antibactérien et des propriétés astringentes.

Actifs principaux : acide glycolique (action exfoliante), eau de Cauterets10% (Kératoréductrice, réparatrice, anti-iritante)) et chélates de Zinc (séborégulateurs), Bromure de cétrimonium (CTAB, agent antibactérien), alcool 2% vol (astringent, assainissant).

Conseils d’utilisation : L’eau se transforme en mousse dès la sortie du flacon (attention : 1 dose suffit….). Appliquer alors sur le visage et le cou, masser et rincer abondamment.


Les soins nettoyants sans rinçage

 

Sébium H20 Bioderma

Propriétés : C’est une solution micellaire sans rinçage qui nettoie et purifie. Elle agit en solubilisant sous forme de micelles les « salissures » grâce à ses dérivés d’esters d’acides gras. La sécrétion sébacée est limitée et l’épiderme purifié.

Conseils d’utilisation : Sébium H2O est une solution nettoyante ET démaquillante. Imbiber un coton et nettoyer le visage, renouveler jusqu’à ce que le coton soit propre. Sécher le visage avec une serviette ou un mouchoir en papier.

2. Pour purifier et matifier


D’autres produits dermocosmétiques se proposent d’apporter un complément aux traitements anti-acnéiques en réduisant l’inflammation de la peau et l’excès de sébum. Les lotions traitent et matifient. Elles sont conseillées le soir, à la suite du nettoyage.

 

Cleanance lotion purifiante matifiante


Propriétés : Cette lotion biphasique permet de purifier (en éliminant les cellules mortes, les impuretés) et de matifier la peau (en absorbant l’excès de sébum et en régulant sa sécrétion).

Actifs principaux : Extrait concentré de Cucurbita pepo (séborégulateur), Gluconate de zinc et eau thermale d’Avène (vertus apaisantes et anti-irritations), acide salicylique (kératorégulateur), CTAB (Bromure de cétrimonium, agent antibactérien), alcool (astringent et purifiant) et ans la phase poudrée : 2 poudres matifiantes et absorbantes de sébum (Kaolin et sébumase).

Conseils d’utilisation : Mélanger les deux phases en agitant le flacon. Appliquer à l’aide d’un coton sur le visage sec mais préalablement nettoyé. Les peaux mixtes peuvent utiliser cette lotion sur la zone médiane pour un effet matifiant.


3. pour matifier et hydrater

 

L’application d’une crème hydratante au quotidien est essentielle.


Cleanance émulsion séborégulatrice matifiante Avène


Propriétés : Cette émulsion régule la sécrétion sébacée et matifie la peau tout en hydratant. De texture ultra-légère, fluide et non grasse elle ne colle pas et permet un maquillage immédiat. Cette formule existe également en version teintée.

Actifs principaux : Micro-capsules sébo-absorbantes (pour matifier), Extrait concentré de Cucurbita pepo (séborégulateur), Gluconate de zinc et eau thermale d’Avène (vertus apaisantes et anti-irritations), CTAB (Bromure de cétrimonium, agent antibactérien) et Glycols (hydratants).

Conseils d’utilisation : Appliquer sur une peau propre et sèche, le matin.

 

Crème sébo-mat de Bioscreen

Propriétés : Ce soin régule la production de sébum, apaise et adoucit. Sa formule oil-fre assure une hydratation nécessaire tout en exerçant une action matifiante.

Actifs principaux : Diosmectite-Zinc 0.75% (association argile-zinc aux propiétés anti-séborrhéique et anti-bactérienne), Ginkgo flavone 40, dioxide de titane, acide glycyrrhétinique.

Conseils d’utilisation : Appliquer le matin sur une peau propre et sèche.

 

Soin ultra matifiant immédiat Galénic

Propriétés : Ce soin mousse quotidien, frais et fondant, agit comme un buvard pour matifier les peaux grasses (effet matifiant instantané et pouvant durer jusqu’à 8 heures), assainit et régule la production de sébum et hydrate.

Actifs principaux : eau de Cauterets10% (Kératoréductrice, réparatrice, anti-iritante)) et chélates de Zinc (séborégulateurs), Bromure de cétrimonium (CTAB, agent antibactérien), poudre de polymères et élastomères de silicone (matifiants), acide salicylique (kératorégulateur) et D-Panthénol et Glycols (hydratants).

Conseils d’utilisation : Sur peau propre et sèche, répartir chaque matin une noisette de mousse sur l’ensemble du visage ou sur la zone médiane.


4. Pour lutter contre les boutons, les comédons, les imperfections


Cleanance K de Avène


Propriétés : Les acides de fruits agissent comme un véritable peeling de surface, désincrustent les pores et favorisent l’élimination des imperfections cutanées. Ce soin est aussi séborégulateur et apaisant. La peau assainie devient alors plus lisse et le teint plus lumineux.

Actifs principaux : Acides glycoliques et lactique (AHA) et acide salicylique (BHA) (kératoréducteurs), Extrait concentré de Cucurbita pepo (séborégulateur), Gluconate de zinc, &_#945;-bisabolol et eau thermale d’Avène (apaisants et anti-irritants).

Conseils d’utilisation : Appliquer Cleanance K matin et/ou soir sur une peau propre et bien sèche. Eviter le contour des yeux et deslèvres.De part la présence des hydroxyacides, Cleanance K peut provoquer de légers picotements passagers, surtout si la peau n’est pas bien sèche.

 

Diacnéal de Avène

Propriétés : Diacnéal est destiné aux acnés « rebelles », à l’acné à prédominance rétentionnelle, à l’acné avec risque cicatriciel (avec lésions iflammatoires). Il associe deux actifs très puissants (Rétinaldéhyde et Acide glycolique) qui agissent sur deux niveaux (sur les symptômes de l’acné avec une action lissante et sur les causes de l’acné avec une action régulatrice en profondeur et en accélérant la cicatrisation des lésions) et en deux temps (à court terme en favorisant la disparition des lésions et à moyen terme en favorisant la régression de l’acné).

Actifs principaux : Acide glycolique 6% (kératolytique), Rétinaldéhide 0.1% (effet comédolytique, effet antibactérien, effet stimulant sur les fibres d’élastine), eau thermale d’Avène (action anti-iritations).

Conseils d’utilisation : Diacnéal est un produit très actif et peut donc engendrer des sensations de picotement ainsi qu’une légère desquamation.

Il est conseillé d’appliquer une petite quantité de Diacnéal une fois par jour, le soir, sur une peau parfaitement propre et sèche.Le matin, il faut impérativement utiliser une crème hydratante adaptée.

 

Sébium AKN de Bioderma


Propriétés : Sébium AKN est le premier soin à agir sur la qualité du sébum. Grâce à son complexe breveté Fluidactiv®, ce soin agit directement sur le sébum en rétablissant sa qualité initiale et par conséquent évite son altération et son épaississement. De plus, Sébium AKN est aussi kératorégulateur, purifiant et apaisant.

Actifs principaux : son complexe breveté Fluidactiv®,alpha-hydroxy acides à 12% et acide salicylique 2% ( kératolytiques), Gluconate de zinc 3% (séborégulateur et purifiant), actifs apaisants et hydratants.

Conseils d’utilisation : Appliquer 1 à 2 fois par jour sur une peau sèche et nettoyée.

 


5. pour compenser les effets secondaires des traitements médicamenteux

 

Clean-Ac de Avène

Propriétés : Ce soin nourrit la peau, la rend plus souple et plus confortable tout en apaisant et réduisant les irritations cutanées.

Actifs principaux : Triglycérides de Carthame et de Coco (relipidants), Huile de jojoba, Beurre de karité et Glycols (hydratants) et Gluconate de zinc, Eau thermale d’Avène et &_#945;-bisabolol (apaisants et anti-irritants).

Conseils d’utilisation : Appliquer matin/ou soir en alternance avec le soin traitant sur une peau propre et sèche.


Céracuta de Noviderm


Propriétés : C’est une émulsion qui répare les peaux agressées par les traitements médicamenteux.

Actifs principaux : Céramides, Acide linoléique, Beurre de karité.

Conseils d’utilisation : Appliquer matin/ou soir en alternance avec le soin traitant sur une peau propre et sèche.


6. les soins complémentaires

 

Huile de soin purifiante de Caudalie

Propriétés : Ce soin assainit la peau et régule les excès de sébum. Il est composé d’huiles essentielles et végétales mais est immédiatement absorbé par la peau sans laisser de film gras.

Actifs principaux : Huile essentielle de Carotte (effet purifiant), Huile essentielle de Citron t de lemongrass (effet désinfectant), Huile essentielle de Mélisse (effet astringent), Huile végétale de pépins de raisin et de noisette (effet hydratant), Huile essentielle d’Eucalyptus (effet cicatrisant), Huile essentielle de Cataire (effet apaisant).

Conseils d’utilisation : Appliquer quelques gouttes sur le visage, matin et soir en insistant sur le menton, le nez et le front. S’utilise seule ou avant l’application d’une crème de soin.

 

7. les gommage, exfoliants et masques


Gel désincrustant Exfoliac


Propriétés : C’est un gommage qui agit doublement : action immédiate grâce aux microbilles exfoliantes qui éliminent les cellules mortes et les impuretés et action prolongée, grâce aux AHA qui lissent le grain de la peau et atténuent les imperfections.

Actifs principaux : AHA (10.2%), Microbilles exfoliantes et lisses, Actif hydratant.

Conseils d’utilisation : Sur peau humide, 2 à 3 fois par semaine.

 

Scrub & mask 2 en 1 de Epure


Propriétés : A la fois gommage désincrustant et masque purifiant matifiant, ce soin 2 en 1 contient des poudres absorbantes qui épongent l’excès de sébum, associées à des microbilles exfoliantes qui effacent les impuretés et désincrustent les pores en profondeur.

Conseils d’utilisation : Pour une action exfoliant : Sur peau humide, appliquer par de légers massages circulaires. Pour une action purifiante et matifiante, en masque : appliquer le produit sur le visage sec. Laisser poser 10 minutes. Rincer.

Utiliser 1 à 2 fois par semaine.

-------------------------------------------------------------------------------- [page2]

Récapitulatif

Principes actifs

Effets

Acides de fruits (AHA)

Efficaces sur les microkystes et les points noirs (kératorégulateurs)

Rétinoïdes (Dérivés de la vitamine A acide ou trétinoïne)

Efficaces sur les microkystes et les comédons
Sensibilisent la peau et peuvent aggraver quelque peu l’acné au début du traitement

Interdits chez la femme enceinte

Isotrétinoïne locale

Même effets que les rétinoïdes

Adapalène

Mêmes effets que les rétinoïdes mais beaucoup mieux toléré
Interdit chez la femme enceinte

Peroxyde de benzoyle

Anti-inflammatoire, agit plus sur les boutons et moins sur les microkystes et les comédons.

Antibiotiques locaux

Anti-inflammatoire, anti-bactérien.
Aucun effet secondaire et peuvent être utilisés par la femme enceinte

Gluconate de zinc

séborégulateur et purifiant

Acide glycolique

action exfoliante

Acide salicylique

Kératolytique

Cucurbita pepo (courge)

Séborégulateur

 

 

Le conseil au client

 

Examen visuel :


Le teint peut être brouillé, terne, plus ou moins brillant
Le grain de peau est souvent épais, irrégulier, les pores dilatés.
Vérifier la présence de lésions et les définir : comédons, microkystes, boutons à divers stade afin de bien orienter son conseil.
Une acné débutante et légère peut se traiter avec uniquement des produits d’hygiène adaptés et des soins (gommage et masque 1 fois par semaine). Par contre, une peau présentant des lésions inflammatoires (papules, pustules, kystes…) doit être traitée avec des soins traitants associés à des produits d’hygiène.

 

 

Les questions à poser

 

  • Les habitudes d’hygiène et les produits utilisés?
  • La date d’apparition de lésions?
  • Les traitements éventuels suivis?
  • La peau a –t-elle tendance à être réactive ?
  • La peau présente-t-elle aussi des signes de dessèchement ou d’irritation ?


Le conseil

 

· Nettoyage chaque matin avec un produit adapté.

· Appliquer une crème hydratante mais qui peut être en plus matifiante, séborégulatrice, kératorégulatrice, antibactérienne……mais en cas d’irritations ou/et de desquamation liée à un traitement médicamenteux, préférer un soin hydratant et anti-irritant.

· Pour les hommes, le rasage mécanique doit être fait après le nettoyage de la peau et de préférence avec un soin contenant des antiseptifs ou des anti-irritants (Nobacter, Mousse Cible de Klorane…..).

· Le soir, après un nettoyage (précédé d’un démaquillage pour les filles), appliquer un soin traitant.

 

N’oubliez pas de rappeler que la régularité est le maître mot dans le traitement de l’acné…


-------------------------------------------------------------------------------- [page3]

Les traitements médicamenteux

 

Les traitements dépendent de la forme d’acné, de son intensité et du type de peau. L’acné est une maladie chronique, l’obtention des résultats nécessite donc toujours plusieurs semaines de traitements. Le patient doit faire preuve de patience et de motivation car en plus de la durée, il est fréquent que les lésions s’aggravent dans les premiers jours du traitement. Ceci résulte du phénomène irritatif généré par les substances actives contenues dans le traitement.

 

Il existe 2 types de traitements médicamenteux :


Les anti-acnéiques locaux :

 

Généralement, ces traitements sont prescrits dans les cas d’acné légère ou d’acné débutante à prédominance rétentionnelle.

Ils peuvent contenir un antiseptique (le Péroxyde de benzoyle a une action bactéricide et anti-inflammatoire puissante), un antibiotique (Erythromycine, Clindamycine) et même un rétinoïde (Vitamine A acide ou Trétinoïne et isotrétinoïne). Mais aussi l’ Adapalène qui possède les mêmes effets que les rétinoïdes mais beaucoup qui est beaucoup mieux toléré. (action anti-inflammatoire).

Les antibiotiques et les antiseptiques ont action prépondérante sur le développement bactérien tandis que les rétinoïdes agissent plutôt sur la sécrétion de sébum.

Attention, ces produits présentent des effets secondaires non négligeables : Ils peuvent irriter la peau et causer une desquamation, c’est pour cela qu’il est important de bien respecter la durée et la fréquence de l’utilisation et il faut souvent éviter les expositions au soleil pendant le traitement. Cette photosensibilisation est commune à la plupart de ces traitements.

Il est à noter aussi que certaines souches de Priobacterium acnes (responsable des lésions inflammatoires) peuvent être résistantes à l’ Erythromycine.


Les traitements généraux par voie orale :


· Les antibiotiques sont souvent prescrits pour les personnes souffrant d’acné sévère. Mais le risque de développer des antibiorésistances existe bel et bien. Ils sont représentés en particulier par la classe des tétracyclines et l’érythromycine, les bactéries rencontrées dans les boutons (Propionibacterium acnes principalement) y étant sensibles.

· Dans les années 1980, la grande révolution du traitement de l’acné fut l’arrivée du Roaccutane® contenant de l’Isotrétinoïne, un dérivé de la vitamine A acide. Il agit sur l’ensemble des lésions acnéiques mais ce traitement est réservé aux acnés sévères ou récidivantes. L’acné peut être aggravée durant les premières semaines mais très vite, au bout du premier mois, la peau devient plus claire, plus douce.Il n’est cependant pas dénué d’effets secondaires: Dessèchement des muqueuses (surtout les lèvres) et de la peau en général, photosensibilisation de la peau, éviter le soleil ou appliquer un écran total, augmentation des graisses dans le sang, risque d’augmentation du cholestérol, traitement absolument contre-indiqué durant une grossesse. Toute personne qui doit en parallèle utiliser un méthode contraceptive fiable durant la durée du traitement et 1 mois minimum après. Toute personne qui suit ce traitement ne doit en aucun cas donner de son sang et ce, durant les trois mois qui suivent l’arrêt.
Avant toute prise de l’isotrétinoïne par voie orale, un bilan de santé doit être établi par votre médecin ou dermatologue et il conseillera sur les moyens à prendre pour prévenir ou diminuer les effets secondaires.

Malgré tout, ce médicament a constitué une avancée considérable.

· Pour lutter contre la production excessive de sébum, il existe aussi la solution d’un traitement à base d’hormones progestatives (Diane 35®). Cette pilule contraceptive contient une hormone progestative qui permet de réguler la production du sébum.

 


Les traitements non conventionnels


La phytothérapie

Des associations de plantes peuvent aider à l’amélioration de la qualité de la peau


La bardane et la Pensée sauvage

 

La bardane :

Outre l’acné, elle soigne l’eczéma, furoncles, abcès et même psoriasis. Grâce à ses acides Phénols qui favorisent l’élimination des toxines au niveau du foie et des reins, elle va agir comme purifiant et dépuratif. La Bardane est un antibiotique végétal efficace contre le staphylocoque et les germes qui entretiennent l’acné, grâce à ses polyènes qui sont des antibactériens et anti-fongiques qui renforcent l’action dépurative de la bardane et au tanin (propriétés astringentes en usage par voie locale).

 

La pensée sauvage :

Les propriétés astringentes des tanins permettent de freiner la sécrétion sébacée de la peau. L’action dépurative de la plante se traduit par une élimination accrue des toxines au niveau des reins et du foie.La plante a une action directe sur la peau, liée à la présence d’acides gras insaturés et de vitamines, notamment de vitamine E aux propriétés antioxydantes. Associée à la Bardane, la pensée sauvage permet d’obtenir d’excellents résultats dans le traitement des affections cutanées liées à une insuffisance d’élimination.


La bardane et la levure de bière


La levure de bière :

 

c’est un champignon microscopique, donc un organisme vivant, qui se trouve à l’état naturel sur la peau de certains fruits et dans le moût de bière.
Elle présente un grand intérêt par sa richesse en acides aminés essentiels, vitamines (notamment du groupe B) et minéraux (phosphore, potassium et fer).
Cette richesse lui confère de nombreuses actions mais dans le traitement de l’acné et des furoncles c’est la présence de substances antibactériennes actives contre les staphylocoques qui la rend utile.


Cette association est particulièrement efficace en cas d’acné avec pustules, furoncles…

 

Le pissenlit, la bardane, la pensée sauvage et la carotte


Le pissenlit :

 

c’est un dépuratif global qui permet de nettoyer l’ensemble de l’organisme.


La carotte :

Source naturelle de béta-carotène, elle est très utile en tant qu’anti-oxydant. Le béta-carotène est transformé en vitamine A dans l’organisme mais uniquement en fonction des besoins.


Mais on peut aussi compléter ces formules avec de l’ortie : riche en enzyme et en cuivre, elle combat l’inflammation. Ses acides aminés favorisent la cicatrisation, enfin, elle diminue la sensibilité des récepteurs cutanés à la testostérone.

 

Une petite recette :

 

Faire bouillir pendant 10 minutes 30g de plantain dans ½ litre d’eau. Filtrer. Appliquer en compresses, lavages.

Procéder de la même manière avec ortie ou pensée sauvage, bruyère, géranium.


La supplémentation en Zinc


C’est un oligo-élément présent en très faibles quantités dans le corps : l’organisme en contient environ 2,5 g. Cet oligo-élément aux vertus antioxydantes agit sur la croissance, la respiration, le système endocrinien, l’immunité, l’inflammation, la reproduction et la sexualité.

Pour la peau, le zinc favorise la cicatrisation (et intervient donc dans de nombreux problèmes de peau : psoriasis, ulcère de la jambe, infections de la peau). Son rôle face au problème d’acné par exemple est aujourd’hui bien démontré. Non seulement il interviendrait contre la principale bactérie responsable (Propionibacterium acnes), mais il limiterait également la réaction inflammatoire.

 

La photothérapie


Certaines acnés s’atténuent de façon significative à l’exposition des rayons ultraviolets, invisibles. Mais ce procédé ne peut convenir à un traitement de longue durée en raison des risques de cancer de la peau.


Les produits issus de l'apithérapie


Les produits issus de la ruche peuvent également entrer dans le traitement en continu de l’acné.

 

Cette partie de la formation a été rédigée par Lliane, nouvelle venue parmi les membres de l’équipe de Pharméchange.


«Je suis Docteur en Pharmacie depuis peu, et ma thèse a porté sur les produits utilisés en apithérapie. Leurs utilisations sont assez exceptionnelles et ceci du fait de leur grande richesse intrinsèque. Leurs propriétés sont nombreuses et peuvent permettre le traitement des sphères organiques touchées par des pathologies couramment rencontrées au comptoir (bronchopulmonaire, ORL, digestive et cutanée). C’est pouquoi je me joins aujourd’hui au travail de Sophieserena afin de vous éclairer sur les usages possibles de ces produits dans le cadre du traitement local de l’acné. En espérant que cela vous passionne autant que moi, à bientôt pour une formation en apithérapie plus complète ! ».


Les produits de la ruche jouent un rôle important, bien que peu connu, dans le traitement de l’acné.

Les produits couramment utilisés en usage externe dans le cadre de ce traitement sont la propolis et le miel qui présentent deux effets principaux : un effet anti-bactérien et un effet anti-inflammatoire.

L’action combinée de ces effets va permettre d’agir efficacement dans la purification des couches superficielles de la peau chez les peaux jeunes à problèmes.

On retrouve dans ce cadre des produits du type :


Baume actif (laboratoire Propolia)


Propriétés : baume gras à base de propolis et de miel utilisé en application sur les zones d’imperfection. Ce produit pénètre facilement les couches superficielles de la peau, et sa concentration élevée en propolis va permettre de développer efficacement un effet anti-inflammatoire, mais également un effet régénérateur des cellules de la peau et stabilisateur de son degré d’humidité.

Actifs principaux : Propolis (action essentiellement anti-inflammatoire), Miel (action essentiellement anti-bactérienne), huiles vierges biologiques (véhicule, et effet apaisant).

Conseils d’utilisation : Appliquer quotidiennement sur les zones à problèmes en faisant bien pénétrer.


Savon actif (laboratoire Propolia)


Propriétés :
action purifiante et désodorisante due aux composés actifs qui le constitue. Ce savon permettra de traiter efficacement les imperfections de la peau.

Actifs principaux : Propolis (action essentiellement anti-inflammatoire), Miel (action essentiellement anti-bactérienne, mais également cicatrisante), huiles essentielles de lavande (antiseptique, cicatrisante) et de romarin (cicatrisante).

Conseils d’utilisation : Utiliser régulièrement pour le nettoyage des zones à imperfections (visage, haut du dos…).


Gel actif (laboratoire Propolia)


Propriétés : gel préparé sur base non grasse, très pénétrant. Action assainissante sur la plupart des manifestations cutanées.

Actifs principaux : Propolis (action essentiellement anti-inflammatoire), huiles essentielles de lavande (antiseptique, cicatrisante), de romarin (cicatrisante), de thym (désinfectant).

Conseils d’utilisation : Appliquer quotidiennement sur les zones à problèmes en faisant bien pénétrer






Cet article provient de pharmechange.com

L'URL pour cet article est : http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=161