Index du Forum » » Cas de comptoirs

Auteur

Révision des bases
lavrille
1576       

  Posté : 28-11-2014 14:19

Elles sont déjà abonnées aux revues...

Quant au fait que je galère, je me l'explique par le fait que les 2 premières années j'étais tellement "la tête dans le guidon" que je les laissais faire comme elles faisaient avant.
L'ex-titulaire se fichait complètement des clients, du merch, de la poussière sur ses étagères ou du conseil associé.
C'était juste un vendeur de boîte malaimable.

Ma 1ére exigence de patron a été un accueil et la "priorité client" mais c'est comme avec des gamins à l'école il faut régulièrement rabacher sinon le naturel revient au galop mais ça je pense que c'est partout pareil et il y a du mieux.

Maintenant que je maîtrise mieux mon job de titulaire j'arrive en plus de tout le reste à observer leur manière de conseiller et je rends compte de leurs énormes lacunes.

Elles ne sont pas pires qu'avant, il n'y a pas de dégradation mais simplement une prise de conscience de ma part au fur et à mesure. Et malheureusement pas de prise de conscience de leur part d'où mon appel au secours je ne peux pas apprendre à leur place et ce n'est pas moi qui vais faire des petites fiches pour apprendre à ma prépa de 50 piges qu'il y a 1 antihistaminique dans le fervaix nom de nom!!!



Cet article provient de pharmechange.com

http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=14667&forum=26