Index du Forum » » L'avenir des salariés de l'officine

Auteur

Témoignage pharmacien grande surface
Oxynitrine
434      

  Posté : 20-02-2018 23:14

Je travaille dans les deux secteurs et je trouve le travail de pharmacien en GMS de moins en moins éloigné du milieu officinal.
Personnellement je bosse à mi-temps dans une petite officine et le reste dans une para MEL de moyenne taille en campagne.
Je peux te dire que j'ai travaillé dans des une grande officine de centre commercial qui était moins "médicale" que la para dans laquelle je suis : ordos à la chaine, chronométrées, agressivité envers les clients…
Et les super-pharmacies de 1000 m2 qui bourgeonnent un peu partout au détriment des petites structures, n'ont plus rien à voir avec le milieu médical : c'est de la GMS légèrement édulcorée au paracetamol.
La pharmacienne qui travaillent avec moi et qui gère la para se sent plus épanouie que quand elle était en officine (titulaire commercialement agressive).
Devenir caissier comme le dit Kenshoo ?
Ben les officinaux font tout pour transformer les adjoints en caissiers donc ça ne change pas grand chose.
Les pharmacies vendent de plus en plus de merdes qui les discréditent à fond la caisse.
Sans oublier que le monopole pharmaceutique migre discrètement mais sûrement dans les paras (avec la bénédiction du conseil de l'Ordre).
Et cerise sur le gâteau : en para tu n'auras pas à engraisser les membres du conseil de l'Ordre et leurs repas au resto avec des cotisations qui s'apparentent de plus en plus à du vol à main armé.



Cet article provient de pharmechange.com

http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=17902&forum=11